Image Numero: -

Originaire du Bas Saint-Laurent, Danielle Lagacé a complété des études en arts plastiques à l’UQAM. De retour près de la nature et des grands espaces de 1987 à 1996 ( Caraquet, Havre-Saint-Pierre et Baie Saint-Paul), elle y développe une réflexion sur son identité de femme et d’artiste. En 1999, elle expose ses premières «sculptures-fables» dans des centres d’artistes et des centres d’exposition au Québec. À l’été 2005, elle est invitée à participer au Symposium international d’art in situ organisé par la Fondation René Derouin à Val-David et réalise l’installation «Le petit théâtre de Marie».





Du 31 août au 5 octobre 2006

Trois fois passera…. de Danielle Lagacé

Être en contact avec les œuvres de Danielle Lagacé, c’est être étonné, ému et fasciné par tant de détails, de minutie, de soucis esthétiques et par cette intense réflexion sur l’identité des femmes. Cette œuvre singulière et originale nous entraîne dans un univers de féminité, de sensualité et de symboles. Véritables hymnes à l’imagination, les œuvres sont présentées comme une fable mettant en scène le narratif, le poétique et le théâtral. Les commissaires, Andrée Lemieux, directrice du Centre d’exposition, et Denyse Roy, professeure à l’École de design industriel de l’Université de Montréal, dressent par cette exposition un bilan des dix dernières années de production de Danielle Lagacé. À partir de la littérature, des contes et des mythes, en passant par la chanson actuelle, le cinéma, le théâtre et les livres d’histoire de l’art, cette artiste puise dans tout ce qu’elle reconnaît, dans tout ce qui la touche, sans exercer de hiérarchie consciente, si ce n’est émotionnelle.

Les œuvres de Danielle Lagacé portent spécifiquement sur la condition humaine, plus particulièrement celle des femmes à travers la représentation de leur corps. Plus que tout autre dispositif, celui des «épingles parures» suggère, avec les têtes vues à l’extérieur, le luxe des broderies; en revanche, les pointes apparentes à l’intérieur des formes témoignent d’une agressivité refoulée, de colère, et même de la douleur. Danielle Lagacé s’inspire de plusieurs concepts reliés à la psyché des femmes.

Coproduite avec le Centre d’exposition de Val-David – la Maison du village, l’exposition Trois fois passera de Danielle Lagacé…a d’abord été présentée dans ce lieu à l’automne 2005.




Dernière modification : 03 mars 2006
Exposition précédente       Liste complète      Exposition suivante