Image Numero: -

L’exposition bifurcations a d’abord été présentée à l’automne 2004 au Centre culturel Yvonne L. Bombardier, à Valcourt, grâce à l’appui de la Fondation J.A. Bombardier. Elle a, par la suite, été présentée au cours de l’été 2005 à la Manifestation internationale d’art de Québec dans les galeries de la coopérative Méduse.






Du 2 mars au 2 avril 2006

Le vernissage aura lieu le 1er mars à 17h30.

bifurcations de Raymonde April

Le commissaire et diplômé de l’Université de Montréal, Jean-Claude Rochefort, a réuni dans bifurcations quatre séries d’images réalisées par Raymonde April en 2004. Ce corpus représente bien le travail de cette artiste majeure dans le paysage artistique québécois et qui a influencé toute une génération d’artistes. Les photos de Sentier national, mettent en scène le paysage, tandis que le regroupement Dix images seules dévoilent des moments d’intimité familiale et amicale, un thème récurrent dans le travail de cette créatrice. Ces deux séries  « abordent la question de la familiarité des lieux et les réminiscences qu’ils suscitent » comme l’exprime monsieur Rochefort. Dans les séries Inconsciences et Les Rêves de la raison, l’association des images évoque les mots dans les phrases. Une fois définitivement exposées, abandonnées aux regards étrangers, les images se mettent à poser des questions, sèment le doute, et finissent par inquiéter.

Née à Moncton au Nouveau-Brunswick en 1953, Raymonde April a grandi à Rivière-du-Loup, dans l’Est du Québec. Très tôt, elle sait qu’elle sera une artiste sans savoir par contre quel sera son langage privilégié. C’est plus tard, après des études en arts plastiques à l’Université Laval, qu’elle utilisera la photographie comme moyen de création, médium inusité et peu exploité encore comme langage artistique au début des années 70. Influencée principalement par le cinéma et la littérature, Raymonde April a développé une œuvre singulière où s’entremêlent adroitement l’autobiographie, la fiction et le documentaire et qui repose sur le regard qu’elle porte sur les gens et les lieux qui lui sont chers. Depuis la fin des années 70, Raymonde April a présenté de nombreuses expositions personnelles au Québec, au Canada et en Europe. Plusieurs de ses œuvres se retrouvent dans des collections publiques au Québec, au Canada et en France. Récipiendaire de plusieurs prix, elle a reçu en 2003 le Prix Paul-Émile Borduas qui est accordé annuellement par le Gouvernement du Québec à un artisan ou à un artiste pour l’ensemble de son œuvre dans le domaine des arts visuels, des métiers d’art, de l’architecture et du design. Elle vit à Montréal où elle enseigne la photographie à l’Université Concordia.




Dernière modification : 19 juin 2018
Exposition précédente       Liste complète      Exposition suivante