PASSAGE/PASSANT/PASSEUR

16 janvier au 13 février 2003

La photographie est indice de ce qui a été. Elle est passage entre présent et passé. Ce qu'elle montre n'a eu lieu qu'une fois. Le visiteur/passant est invité à franchir le seuil de ce lieu. Il est convié à la rencontre de ces artistes aux destins croisés. Les photographes /passeurs sont gardiens de mystères dont certains éléments peuvent être dévoilés à qui cherchent à voir. Ces capteurs de sens ont en commun une quête à travers lumières et vibrations infinies où des frontières tracent le temps. Dans les œuvres des passeurs solitude et déchirure se parlent, énergie et matière se répondent.

Jocelyne Alloucherie (Montréal), saisit l'être l'évanescent à travers ce corps plus vaste et social qu'est la ville. Jacqueline Salmon (Lyon), propose une réflexion sur l'image photographique, négatif et positif, comme passeur de sens. Marie-Jeanne Musiol (Hull), travaille sur la conscience de la mémoire active en imprégnant sur pellicule la présence d'ombres et de fréquences. Gaëtan Gosselin (Québec),.reconstruit le temps, dans un mouvement à peine perceptible dont on sent néanmoins l'énergie. L'installation de Jean-François Lacombe (Montréal), qui prend naissance dans le jardin extérieur du Pavillon de la Faculté de l'aménagement pour se poursuivre vers l'intérieur questionne les interelations entre un site et ses éléments construits.

La commissaire Céline De Guisea également visité les collections de l'Université de Montréal comme elle a fréquenté les ateliers des artistes, choisissant des objets repères, qui proposent des clés pour décoder les œuvres des artistes.



Dernière modification : 19 juin 2019
Exposition précédente       Liste complète       Exposition suivante