Du 16 mars au 13 avril 2000
L’arène des livres

Bibliothèque... depuis l’Antiquité ce mot évoque la transmission des savoirs dans un lieu calme et ordonné. Cependant, l’exposition, présentée au Centre d’exposition de l’Université de Montréal, nous a donné à voir des aspects moins évidents de la bibliothèque. Son titre même, L’arène des livres évoque l’affrontement, le déchirement, le désordre.

Pour concevoir cette exposition, la commissaire et historienne de l’art Florence Chantoury s’est inspirée de l’approche associative de l’historien de l’art et bibliophile Aby Warburg (1866-1929) pour qui la bibliothèque constituait une « collection de questions, plutôt qu’un dépôt de livres ».

De jeunes artistes, Vincent Bonin, Raphaëlle de Groot et Fred Mc Sherry, travestissent les attributs matériels et typographiques du livre et mettent en scène les traces de doigts des utilisateurs, les notes et commentaires en marge, les déchirures, la disposition physique des livres sur les rayonnages. Autant de marques, que nous sous-estimons et qui, pourtant, sont inhérentes à la bibliothèque.

Vincent Bonin trouve son inspiration dans les livres que René Payant, historien de l’art et professeur à l’Université de Montréal, a légué à la Bibliothèque Bronfman de l’Université de Montréal. Quant à Raphaëlle de Groot, elle nous présente des cahiers qui contiennent les informations qu’elle a soutirées aux livres de la Bibliothèque Centrale de Montréal. Tandis que Fred Mc Sherry questionne le statut du livre en fabriquant lui-même les drôles d’ouvrages qui constituent sa Virtual Library.


Dernière modification : 15 octobre 2002
Exposition précédente       Liste complète       Exposition suivante