CENTRE D'EXPOSITION DE L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL


2940, ch. Côte Ste-Catherine
Pavillon de la Faculté de l'aménagement, salle 0056
Métro Université-de-Montréal

OUVERT AU PUBLIC

Du mardi au samedi de 11h00 à 17h00 et le jeudi jusqu'à 20h00

ENTRÉE GRATUITE


Les groupes intéressés à visiter l'exposition sont priés de communiquer avec nous au 514 343-6111, poste 4694 ou par courriel à
informations@expo.umontreal.ca

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

CARTON D'EXPOSITION




























Du 5 mai au 24 septembre 2016

Pour valoriser les arts au Québec :
La revue Le Nigog, 1918


Vernissage le 12 mai à 17h30


Une exposition organisée et mise en circulation par le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) et adaptée par le Centre d’exposition de l’Université de Montréal (CEUM).



     Nigog, 1918, revue, arts, valoriser, Québec, multidisciplinaire



Cette exposition se penche sur l’une des revues culturelles les plus marquantes de son époque ; dans sa forme originale, elle fut créée à partir des collections du MNBAQ. Cette version augmentée et adaptée répond au désir commun des deux institutions d’une exposition reflétant le caractère multidisciplinaire de la revue Le Nigog. Elle permet également la mise en valeur de plusieurs collections de l’Université de Montréal grâce à la collaboration avec la Faculté de musique, la Division de la gestion des documents et des archives, la Bibliothèque des livres rares et des collections spéciales, la Bibliothèque de musique et le Bureau des archives de l’École Polytechnique.




Une exposition sur un épisode de l’histoire montréalaise


En janvier 1918, Le Nigog est fondé à Montréal par trois intellectuels, l’architecte de formation Fernand Préfontaine (1888-1949), le pianiste Léo-Pol Morin (1892-1941) et le romancier et archiviste Robert LaRoque de Roquebrune (1889-1978). Le mensuel aura toutefois une courte existence, le 12e et dernier numéro étant publié en décembre de la même année. La revue Le Nigog est consacrée autant aux débats artistiques qu’à l’éducation d’un public soucieux de se former en matière d’art. Une trentaine de collaborateurs participant à cette aventure trouvent au sein de la revue un espace de discussion ouvert et multidisciplinaire (musique, littérature, arts visuels et architecture). Cette exposition présente des œuvres et des artistes qui ont fait l’objet de critique dans les pages du Nigog. Aussi, le désir mettre en contexte cet épisode de l’histoire montréalaise nous a permis d’ajouter des livres rares, des extraits sonores, des photographies et des documents d’archives.

 

Concert-causerie 


Organisé par Marie-Thérèse Lefebvre (professeure émérite et associée à la Faculté de musique de l’UdeM), avec le concours de la Faculté de musique, cet évènement s’inspire de la forme des concerts-causeries auxquels participent à l’époque les auteurs du Nigog dans divers lieux du Quartier Latin, comme la Bibliothèque Saint-Sulpice. Le programme du concert, élaboré par Marie-Thérèse Lefebvre, reprendra celui du récital donné par Léo-Pol Morin à l’Hôtel Windsor le 26 avril 1918, lequel est commenté par la pianiste Jane Mortier dans les pages du numéro 5 de la revue. Les œuvres seront interprétées par le pianiste Jean-Sébastien Lévesque (diplômé de la Faculté de musique) et commentées par Marie-Thérèse Lefebvre. L’évènement prend place à l’intérieur de la salle d’exposition du Centre d’exposition le 19 mai à 17h30. Une réservation est requise, mais l’entrée est libre. Pour la réservation cliquez surle lien Eventbrite ci-dessous :

Programme du récital 

  • Claude Debussy, Préludes 2, no. 3/12 — La Puerta del vino (1910-1912)
  • Isaac Albéniz, Iberia — Livre I /IV, no. 2, El Puerto (1905-1908)
  • Claude Champagne, Prélude (1918). Dédié à Morin qui en fait la création le 3 décembre 1918
  • Albert Roussel, Sonatine en 4 mouvements (1912)
  • Rodolphe Mathieu, Trois préludes. J’écoute une muse (1912-1915). Dédié à Morin qui en fait la création le 27 janvier 1918
  • Maurice Ravel, Sonatine en 3 mouvements (1903-1905)

Eventbrite - Concert-causerie


Journée d’étude :
Le Nigog, presque 100 ans plus tard. Nouvelles lectures.


Sous l’égide du Centre de recherche interuniversitaire en littérature et culture québécoise (CRILCQ), cette rencontre est l’occasion pour plusieurs spécialistes au sujet du Nigog d’effectuer un partage des connaissances. La pluralité des disciplines des chercheurs participants rencontrera celle de la revue Le Nigog et permettra d’aborder certains corpus de textes du Nigog et les nouvelles pistes de recherche. Profitant de la rentrée universitaire, la journée d’étude aura lieu la dernière semaine de l’exposition le 22 septembre 2016. Pour consulter la programmation, veuillez visiter le site web du Centre d’exposition ou du CRILCQ http://www.crilcq.org/accueil/ 

Coordination et organisation de la journée d’étude : Marie-Thérèse Lefebvre (professeure émérite et associée à la Faculté de musique de l’UdeM)


Activités de médiation :


Participation à la Journée des musées montréalais

Pour l’occasion, nous serons ouverts de 10 h 00 à 17h 00. Il y aura une première visite guidée à 11h00 et une seconde à 13h00. 

Les visites guidées de l’exposition exploreront les enjeux et les polémiques de cette importante publication par le biais des oeuvres, des livres rares, des archives et des extraits musicaux présentés en salle. L’ensemble des objets révèle l’effervescence de la pensée dans le domaine des arts visuels, de la littérature, de la musique et de l’architecture du Québec francophone au début du XXe siècle sous l’influence marquante du Nigog. Un rendez-vous à ne pas manquer pour mieux comprendre cet épisode de la modernité au Québec!

musées, montréalais, 30, 29, mai, 2016


Causerie avec Éric Bouchard, bibliothécaire aux Livres rares et collections spéciales
15 septembre à 17 h 30
Conférence sur les objets exposés provenant des collections de la Bibliothèque des Livres rares et des collections spéciales de l’UdeM.

Crédits


Une exposition organisée et mise en circulation par le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), adaptée par le Centre d’exposition de l’Université de Montréal (CEUM).

Vers un renouveau artistique : la revue Le Nigog, 1918 | Exposition originale du MNBAQ Commissariat | JEAN-PIERRE LABIAU, conservateur aux arts décoratifs et aux expositions
Coordination | DENIS CASTONGUAY, conservateur aux expositions

Pour valoriser les arts au Québec : la revue Le Nigog, 1918 | Adaptation du CEUM
Commissariat | Centre d’exposition de l’Université de Montréal
  
BRUNO VIENS | directeur
PATRICK MAILLOUX | coordonnateur des expositions et de la collection
MYRIAM BARRIAULT FORTIN | assistante aux communications           
GABRIELLE DESGAGNÉ-DUCLOS | chargée de projet d’adaptation
MATHILDE VIAU-TASSÉ | recherchiste
CHLOÉ BEAULAC, CLAUDE ROCHETTE, GUY BENSON | techniciens au montage
COMMUNICATION SAÉ | outils de communication
CATHERINE VANIER | conception graphique Les spécialistes-consultants :
MARIE-THÉRÈSE LEFEBVRE | professeure émérite, Faculté de musique, UdeM
LAURIER LACROIX | professeur associé, Département d’histoire de l’art, UQÀM
JACQUES LACHAPELLE | professeur titulaire, Faculté de l’aménagement, UdeM

Les collections de l’Université de Montréal exposées :
Bibliothèque des livres rares et des collections spéciales
Bibliothèque de musique
Division de la gestion des documents et des archives
Bureau des archives de l’École Polytechnique

Plus particulièrement :
ÉRIC BOUCHARD | bibliothécaire et responsable des expositions à la Bibliothèque des livres rares et collections spéciales, ainsi que toute l’équipe
CHRISTIANE MELANÇON | bibliothécaire responsable à la Bibliothèque de musique, ainsi que toute l’équipe

Les postes d’écoute dans l’adaptation sont une gracieuseté de Faculté de musique de l’UdeM :
Recherche : MARIE-THÉRÈSE LEFEBVRE | professeure émérite
Assistée de : MARC-ANTOINE BOUTIN | étudiant en musicologie
Documentation : CHRISTIANE MELANÇON | bibliothécaire responsable à la Bibliothèque de musique
Montage : FRANÇOIS GAUDET | directeur des Services multimédias
Assisté de : ANNE-MARIE SYLVESTRE

Pour les prêts d’œuvres et de documents contribuant à enrichir l’adaptation :
Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM)
Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ)



 

Dernière modification : 20 avril 2016